DIY & Couture, Jupes & Shorts
comments 11

[49] : Patron Port trousers 1er essai

patron port trousers

Réalisation du patron port trousers pour mon tout PREMIER PANTALON ! Non sans difficultés je vous l’accorde mais beaucoup de points positifs tout de même :)

Je me suis un peu secouée ces derniers temps car je me suis aperçue que je stagnais à un niveau débutant intermédiaire en couture alors que ça fait 3 ans que je couds. L’objectif donc était de monter en grade et en technique en choisissant de faire un pantalon avec une braguette. Oui car en soit je savais déjà coudre des poches, une ceinture et piquer une fourche mais la braguette … jamais fait !

Le patron Port trousers

Pour ce premier pantalon, j’ai choisi le patron Port Trousers de la marque Pauline Alice. Premier pantalon mais aussi premier patron de Pauline Alice dont je connaissais très bien grâce à vos belles réalisations. J’ai eu beaucoup de sueurs froides à sa réalisation et j’en aurais surement encore pour une deuxième version.

Détails plus techniques

Alors tout d’abord il est portable, Alleluia ! Portable mais d’une certaine manière … oui car il y a quand même eu un gros couac au niveau du fessier. Je ne le porterais donc pas chemise rentrée mais plutôt sortie :)

Je rappelle mes mensurations : 90 74 105 soit 38 en haut, 40 niveau taille, 44 niveau fesses. Alors je fais comment pour adapter le patron ? Et bien je ne sais pas trop alors je bidouille. Heureusement je vais m’atteler plus en profondeur sur le sujet pour ma deuxième version car il y a un tuto désormais disponible sur le site pour adapter le Port Trousers à notre morphologie ! Pour le premier tant pis, c’est pas une réussite car ma ceinture fait des plis. En fait, j’ai fait un 42 aux fesses et j’ai rattrapé un 40 en taille en faisant de plus grandes pinces … un conseil, ne faites pas ça.

Le tissu

Le tissu pour ce pantalon est une gabardine noire que m’a gentiment donné ma grand-mère. Elle l’a sortie de la grange, il reposait depuis des années pour ne pas dire des siècles, elle m’étonnera toujours à tout garder ! Alors d’habitude je ne lave pas mes tissus avant de les coudre, il paraît que ce n’est pas bien, mais là j’ai du faire une exception vu l’odeur de naphtaline qu’il dégageait (conservation historique oblige).

Les photos

Merci à mes deux acolytes, Anaïs et KL (toujours fidèle au poste) pour la séance shooting au parc de la tête d’or de Lyon :)

patron port trousers patron port trousers patron port trousers patron port trousers patron port trousers

Bon week-end !

Vanessa

11 Comments

  1. Vraiment bravo, il est superbe ce Port !! Impossible d’y voir un premier pantalon, il rend super bien !! Et il te va très bien !!! Bravo pour ta première braguette aussi !!! J’ai hâte de voir le suivant !!

  2. Je vois que je ne suis pas la seule a avoir quelques soucis de mensurations par rapport à ce que propose les patrons ! je suis sur 3 tailles différentes ^^
    Le rendu est vraiment top, je n’ai pas encore essayé de faire un pantalon ca me parait encore trop compliqué pour mon niveau, mais un jour peut être 😉

    • Vanessa says

      Il faut se lancer :)
      Oui ce n’est pas évident d’adapter les patrons, je pensais prendre quelques cours pour avoir la bonne méthode

  3. Moi je le trouve bien ton pantalon.
    Il n’est peut-être pas parfait, je te cite, mais sur les photos il a fière allure.
    Ce n’est pas simple de se coudre un pantalon.
    Au prochain alors !

  4. Bonjour !
    C’est rigolo, a ton contraire, j’ai toujours entendu, voir on m’as toujours dis de lave les tissus avant de les coupés. Surtout si on connait la provenance (produit chimique). Puis au cas ou la fibre retrecisse, si la couleur degorge, si… Enfin on m’a toujours dis et j’ai lu sur certain site de vente textiles (ainsi que les vendeuses mondial tissus)
    Sur ceux, tres jolies pantalon, et bonne journee

    • Vanessa says

      Bien sûr qu’il faut les laver mais moi je ne le fais pas :) je ne suis pas très rigoureuse là dessus

  5. Ah ah je te comprends, le niveau « débutant intermédiaire » est dur à passer, surtout quand on est un peu impatiente (qui ça moi ? Mais non pas du tout…). Perso je suis parfois prise de la folie des grandeurs, je teste un truc trop dur (genre comme pour ma robe de mariée : https://marquiseelectrique.com/fr/diycouture-faire-sa-robe-de-mariee-12/) ou alors ce n’est pas sensé être dur mais je rate quand même (comme la cape de cet article : https://marquiseelectrique.com/fr/la-cape-ratee-ou-comment-surmonter-le-failcouture/ ). L’idéal c’est de trouver un cours ou un groupe avec des gens qui savent mieux faire (dans mon cas l’atelier de costume) et tout d’un coup on voit plus de solutions et on pousse des « hiiiiiin c’est comme ça qu’il faut faire en vraiiiiiii ». Très réussi ce pantalon en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *